la fabrication du beurre de karité

La fabrication du beurre de karité Les femmes de Mèkoungo fabriquent du beurre e karité, une plateforme a été construite par le villageois et financée par l’association afin que les femmes de la coopérative s’approprient un lieu de travail et d’échanges. Les noix de karité sont ramassées en aout, elles sont triées, bouillies pour éliminer les mauvaises noix et séchées. Ensuite soit elles sont gardées dans des sacs de jute au sec soit elles sont travaillées pour faire le beurre. Les noix stockées ou venant d’être séchées sont triées encore puis avec un outil genre marteau les femmes cassent la coque. Les coques seront utilisées comme carburant lorsque le beurre sera chauffé. L’intérieur des noix est passé au moulin. La pâte obtenue, de couleur rouge, est barattée afin de séparer la mousse de l’huile. Le barattage est une opération longue et fatiguante réalisée par les jeunes filles plus robustes ou bien à la baratte mécanique. La mousse est portée au compost. Le beurre est chauffé légèrement puis endormi pour en faire le beurre, endormi, quel joli mot, mais c’est bien cela , les femmes lentement le brassent, puis le beurre est mis en pot, les pots sont fermés, étiquetés, et prêts à être vendus. Il se conservera à température ambiante environ 1 an

 



Ajouté le 01/08/2017 par PNS - 0 réaction

Réagir


CAPTCHA