Démons et Merveilles, exposition interculturelle

Démons et  merveilles, oxymore séduisant, les ombres  maléfiques  obscurcissent  les corps  juvéniles, comme  dans  un  tableau de  Johann Heinrich Füssli, où ricaneraient de concert  un cheval aveugle et  un nain vautré.  Des monts et mers, veille  .Et si le voyageur  contemplant l’abîme  des  vallées nous  enjoignait  une sorte de  vigilance, comme dans  un tableau de Caspar David Friedrich   

Alors, mets donc du vermeil, pour que le  monde éclate  de  couleurs comme dans  les  dessins  des  enfants  Démons et  merveilles,  les surprises  de la  pénombre, colportées  par d’improbables visiteurs, comme dans  une  chanson de Jacques Douai   

Jadis Alain Cuny et  Arletty, ténébreux troubadours d’une  obscure soirée,  aujourd'hui leur jeunesse sans  retour ne  nous  visite  plus qu'au crépuscule, dans  l'entre deux du fantastique et  du  dérisoire   

Démons et  merveilles, la chanson s’abolit dans  le  lointain, il nous reste les traces  brouillées dans  la  clairière de l’adieu , à la frontière du  rêve et du cauchemar , où s’écrivirent  malgré  tout les promesses de l'aube.   

                                                          Pierre Durand 

 

 



Ajouté le 21/06/2016 par PNS - 1 réaction

Les réactions

Avatar maryse GINET

Très belle vidéo qui donne vie aux oeuvres présentées et aux installations avec une grande sensibilité!
Merci à tous pour ce temps de rencontre, partage et de création.
A se retrouver très bientôt en 2017 avec de belles découvertes grace à vous.

Le 03-02-2017 à 09:41:25

Réagir


CAPTCHA