TOTEM

Le totem, dans l’art africain

 

Il vous est sans doute arrivé de regarder des tableaux, des objets rituels africains, vous avez dit le mot « totem ». En regardant des revues d’art je me suis demandé si comme monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir les artistes faisaient des totems sans savoir,

Beaucoup d'artistes sont inspirés par l'art africain, mais pour avoir un vrai totem, il faut qu'il soit un objet cultuel, contenant un sens fondateur qui a été utilisé par un groupe, qui comptait sur lui, pour bâtir son histoire et se protéger.

Le totem signifie un interdit pour un groupe social. Il peut-être un animal,  un arbre, une rivière…

Il peut s’agir d’un pacte entre un animal et un ancêtre d’une famille. Ainsi tous les descendants de cette famille respecteront cet animal et ses descendants jusqu’à la fin des temps. Par exemple, lors d’un incendie un chien a sauvé un bébé, depuis cette famille vénère tout chien.Le totem est sacré. On ne doit pas consommer l'animal ou le végétal du propre totem, ni en faire commerce. On doit s'élever aux exigences du totem, comme modèle.
Pour contracter un mariage, on doit choisir une personne qui a un totem différent.
Le totem africain permet un phénomène d’identification, qui crée la cohésion du groupe par un lien indéfectible. Les équipes sportives africaines renforcent leur union, en totémisant leur club "Lions indomptables" pour le Cameroun, "Éléphants" pour la Côte d’Ivoire, et les"Aigles" pour le Mali.
Le surdimensionnèrent de la tête, dans les sculptures des totems, vient du fait que les Africains donnent une importance primordiale au siège de la pensée, par rapport au reste du corps, qui est moins noble à leurs yeux.
On retrouve cette importance des têtes, dans le totem indien en bois.

 

Pour Freud : Chaque tribu est organisée en différents clans qui s'organisent chacun à leur tour autour d'un « totem ». Le totem, qui agit comme un esprit protecteur sur le clan, est incarné par un animal ou une espèce végétale (plus rarement, un élément naturel comme la pluie) qui représente l'ancêtre du groupe, et c'est la raison pour laquelle sa consommation est interdite (l'animal sacré doit être vénéré et considéré comme un membre à part entière du clan). Le totem tribal représente l'ensemble des individus d'un même groupe social indépendamment de leur filiation biologique. C'est pourquoi la parenté totémique se supplante à la parenté du sang.

Partout où il y a un totem : « les membres d'un seul et même totem ne doivent pas avoir entre eux de relations sexuelles et, par conséquent, ils ne doivent pas se marier entre eux, ce qui constitue la loi de l'exogamie. Freud remarque qu'il n'y a rien d'évident, au premier abord, à ce que le totémisme et l'exogamie soient liés mais qu'il existe pourtant un corolaire très fort entre eux puisque, lorsqu'il y a transgression, l'exogamie est sévèrement réprimée au sein du clan.

Totem et tabou est un ouvrage de Sigmund Freud publié en 1913 sous le titre original allemand de Totem und Tabou.

 

 

 

 


Ajouté le 08/05/2015 par PNS -