Projet connivences

 

 

 

 

 

Exposition interculturelle

Cellier de Clairvaux : du lundi 2 Juin 2014 au jeudi 12 juin 2014 de 10hà12h et de 14h à 18h.

Galerie François Mitterrand du 13 au 27 juin 2014, de 9h à 18h du lundi au vendredi Hôtel de Région - 17 boulevard de la Trémouille, 21000 Dijon

 

 

 

Connivence entre des artistes Bourguignons, artistes Africains

 

 

Quelques pistes de réflexion

Le mot connivence est bien là pour décrire la nature de la rencontre envisagée. La connivence est cette posture paradoxale de l’art, qui consiste, comme le suggère l’étymologie à fermer discrètement les yeux ! Tout se passe comme s’il y avait une complicité implicite, un ajustement silencieux rendu possible par l’extinction des regards. Evénement étrange qui produit alors une coïncidence miraculeuse : yeux fermés et à distance, il se passe malgré tout quelque chose. On est bien obligé de croire qu’il y a derrière tout cela un secret commun, à la fois partagé et tu. Comme si les racines, noires ou blanches plongeaient dans un immémorial finalement commun !

Fermer les yeux pour ne pas cautionner un improbable projet de métissage insu, pour garantir mutuellement des inviolabilités à sauvegarder, pour respecter des identités menacées. Mais peut-on fermer les yeux sur les mensonges de la récupération, du détournement, de la parodie des forfaits même d’histoires de l’art dévoyées. L’artiste qui louvoie se compromet, et compromission n’est pas connivence. Retour donc à la connivence, pour construire des identités qui ne soient ni parodiques, ni meurtrières, avec la garantie croisée qu’on évitera toute phagocytose. La connivence comme ultime stratégie du silence pour que chacun puisse poursuivre son chemin, qu’il soit de dislocation ou d’édification.

Pierre Durand, professeur de philosophie

 

 

Si « Je est un autre » ( Rimbaud ) , si en moi vit un étrange étranger, l’altérité n’est-elle pas au cœur de l’humain ?

 

Proches ou lointains, d’ici ou d’ailleurs, les artistes témoignent de ce consentement à l’autre qui est à inventer. D’où, alimentées par les différences, de possibles rencontres, rapprochements, et peut-être….connivences.

 

Où résident nos espérances et nos angoisses ? Qu’est ce qui, au travers des visions singulières et uniques des artistes, reste intrinsèquement et fondamentalement humain ? Là résident nos connivences.

 

 

« Par la médiation d’une œuvre, des échanges sont possibles, d’un lieu à un autre, d’un continent à un autre .

 

Qu’est-ce qui circule entre des œuvres témoignant à la fois de la singularité d’un artiste et de la particularité de sa culture ?

 

Ce qui peut s’interroger, s’accorder, se répondre, n’est-ce pas ce qui fait connivence ? »

Marie Josèphe Eril, psychanalyste

 

 

Partenaires du projet :

- Conseil Régional ; Mairie de Dijon ; Académie de Dijon ; Association de peintres bourguignons (treize plus) et artistes indépendants

 

- Description de l’évènement -

 

Organisation d’une exposition sur le thème de la connivence, si ‘je est un autre’, regroupant des artistes Bourguignons et des artistes Africains.

 

Chaque artiste crée une œuvre (installation, peinture, sculpture, poterie, photographie…) et exprime sa vision de la connivence,. C’est une rencontre culturelle, l’art étant alors considéré comme langage universel.

Au cours de l’exposition une œuvre commune sera créée pour les artistes qui le souhaitent.

 

Durant l’exposition, des ateliers seront animés par les artistes seuls ou en binôme à destination de classes, ou de participants libres le week-end.

A la suite de cette exposition, une conférence ou table ronde sera proposée sur le thème de la connivence.

 

 

- Objectifs de l’évènement -

 

- Générer des rencontres entre artistes du Nord et du Sud autour d’une démarche commune sur le thème « connivence ».

- Organiser des rencontres entre des scolaires de Dijon et environs autour des démarches et des techniques des artistes africains et européens.

- Organiser des ateliers ouverts au public à destination des jeunes et adultes animés par les artistes français et africains

- réaliser une œuvre commune pendant le temps de l’exposition.

- Organiser une table ronde autour de l’art contemporain africain (salle des états au conseil régional ou autre)

 

- Lieu et date -

L’exposition se déroulera au Cellier de Clairvaux, salles haute et basse du lundi 2 Juin au jeudi 12 juin et ensuite dans les locaux du conseil régional (galerie François Mitterrand). Les ateliers auront lieu salle basse ainsi que la création de l’œuvre commune.

 

 

Œuvre commune

Commencée le 6 juin elle sera terminée pour le dimanche soir si possible , accrochée, puis elle suivra l’exposition au conseil régional.

 

Prolongement :

Si artistes volontaires, organisation d’une rencontre (contenu à déterminer) au Mali entre artistes bourguignons et maliens en 2015 ou 2016.

 

Artistes Participants en 2014

Christiane Delacroix

christiane.delacroix@laposte.net

Evelyne LAGNIEN

evelyne.lagnien@gmail.com

Fabienne ADENIS

sa classe

adenis.fabienne@live.fr

Martine MALHERBE

mm.malherbe@wanadoo.fr

Mireille BARELLE

barrellem@netcourrier.com

Monique RIOND

monique.riond@sfr.fr

Stéphane PARAVIGNA

stefff69@gmail.com

Valery MAILLOT (sa classe)

valery.maillot@orange.fr

André MUGNERET;

andre.mugneret@orange.fr

Aurélie Castella

aureliecastella@gmail.com

Jean Claude POTET

potet.jean-claude@wanadoo.fr

Annick BOTTON POTET

potet.jean-claude@wanadoo.fr

eliane Martinand

eliane.martinand@orange.fr

Bruno Chevreau

cheche@atelier00.com

jean Marie Mosengo (RDC) dit Moke fils

ateliermoke@yahoo.fr

Traoré Piga

Mali (invité par l’association)

Bodo fils

En résidence à Nevers acruellement

Amadou Tounkara

amadoutounkara

Valérie.Robert

valerierobert13@gmail.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Ajouté le 16/06/2014 par PNS - 0 réaction

Réagir


CAPTCHA