Le village de Shô, historique

 

Historique du village de shô situé au Mali dans la région de Koulikoro dans la commune rurale de Méguétan

Le village de shô fut crée vers1700 par un chasseur venu de Dinan, un village des Diarra situé à rive droite du fleuve Niger à 30km de Shô. Ils ont pour totem (le vara) un animal dont tous ceux qui sont issus des Diarra venant de Dinan ne peuvent pas voir le sang , si non "tu auras un problème des yeux durant toute ta vie".

Le nom du 1er fondateur du village de Shô était MORIBA DIARRA.

Le village est à 10 km de Koulikoro le chef lieu de cercle, limité à l’est par le village de Sindo, à l’ouest par le quartier Katibougou (commune urbaine de Koulikoro), au nord par la colline et au sud par le fleuve Niger.

La population de SHÖ est estimée à 561 habitants, cette population comprend les bambaras majoritaires, les peulhs et les bozos.

La religion animiste est pratiquée à 30% ,  la religion musulmane 68%,  le christianisme 2%.

Les activités économiques portent principalement sur l’agriculture, l’élevage, la pêche et le commerce.

Les infrastructures existantes restent l’école et le jardin d’enfants, soutenus depuis quelques années par nos amis, frères et sœurs de l’Association Partenariat Nord-Sud Bourgogne Mali à Dijon France.

 

LES CHEFS DE VILLAGE QUI SE SONT Succédés DANS LE VILLAGE

 

N°d’ordre

Prénoms

Noms

Dates d’entrée

Fin de chefferie

1

MORIBA

DIARRA

1700

1740

2

DOTON

DIARRA

1740

1795

3

BOUA

DIARRA

1795

1822

4

SAMASSE

DIARRA

1822

1850

5

BOURAMA

DIARRA

1850

1870

6

BADJOUGOU

DIARRA

1870

1910

7

KEFFA

DIARRA

1910

1943

8

WARIKE

DIARRA

1943

1964

9

FABOUGOURY

DIARRA

1964

1981

10

SOUNTIE

DIARRA

1981

1984

11

MORY

DIARRA

1984

1993

12

MOUSSA

DIARRA

1993

 

             

Recherche et enquête réalisées par Ahmadou Coulibaly Directeur d’école, grâce à l’appui technique et financier de l’association partenariat nord –sud Bourgogne Mali Dijon France.