Mission 2008

Vous trouverez le rapport de notre mission 2008, sur le lien suivant:

 

http://fr.calameo.com/read/001311049cb4ab1f04712

 

 

MISSION 2008

Le 27 février nous étions de retour du Mali après un voyage qui a duré 18 jours. Grâce à vous, grâce aux jeunes qui nous ont accompagnés nous avons pu assurer cette mission 2008.

NOS ACTIONS A L’ACADEMIE DE KOULIKORO

La formation bureautique

Elle s’est très bien déroulée ; nos étudiantes et accompagnateurs ont assuré une formation aux logiciels Word, Excel, PowerPoint et Photo shop. Il y avait environ 35 stagiaires. Les groupes ont été rapidement constitués et dès le lundi chacun était à son poste ; les séances ont eu lieu chaque jour, de 8h à 13 h environ. 
Nous disposions d’une dizaine de postes de travail, récents et opérationnels. Les stagiaires étaient pour l’essentiel des personnels des services administratifs, (région, inspection, écoles techniques) ; quelques étudiantes débutantes ont pu participer à la formation. Deux ou trois personnes d’un excellent niveau ont pu aborder les fonctionnalités avancées du tableur : tableaux croisés dynamiques, outils de simulation (valeur cible, solveur, gestionnaire de scénarios). A la fin de la mission, le lundi 26, les étudiantes ont organisé une évaluation. Au vu des résultats de cette évalu ation et de l’assiduité, une attestation de fin de formation a été délivrée par les étudiantes, cosignée et remise aux stagiaires par le directeur de l’académie. 

Le bilan de la formation effectué par les stagiaires fait ressortir les points suivants :


l’organisation du stage a été particulièrement appréciée (constitution des groupes à partir de tests de niveaux, évaluation de fin de stage, qualité pédagogique des étudiantes), mais les participants ont estimé la durée trop courte. Cependant une formation plus longue risquerait d’être très fatigante pour nos jeunes, sans que l’efficacité en soit nettement améliorée. Il est souhaitable que les stagiaires puissent appliquer leurs connaissances tout au long de l’année; ils pourront ainsi l’année prochaine aborder de nouvelles compétences.

La sensibilisation à l’utilisation des logiciels libres

Notre association a fait un nouveau pas vers le partage des technologies. En effet, une conférence sur les logiciels libres a été organisée par la direction de l’enseignement. ; ont participé à cette conférence des agents de diverses institutions : plusieurs chefs de divisions ou de section de l’académie, des représentants des lycées de la région, … 

L’objectif était d’informer les décideurs, pour la plupart non informaticiens, des avantages offerts par l’utilisation de logiciels libres, en particulier pour les pays en voie de développement. 
Après avoir précisé les caractéristiques essentielles des logiciels libres, les avantages et inconvénients ont été présentés. La conférence s’est terminée par la présentation de quelques logiciels orientés utilisateurs (open office, navigateur Firefox) et par des démonstrations (installation, utilisation de la framakey,…).

L’apport de matériel

L’académie, ayant reçu de nouvelles dotations, est maintenant bien équipée. Nous avons répondu aux besoins exprimés par les responsables : une douzaine de claviers Azerty (pour remplacer les claviers Qwerty reçus en dotation), des souris, clés USB, rallonges (les clés USB seront stockées au service informatique qui les fournira sur demande aux agents en ayant besoin au cours de leurs missions). Sur les conseils de nos collègues d’informatique, nous avons également apporté un compresseur qui permettra de procéder au nettoyage des ordinateurs, très exposés à la poussière, de façon plus efficace et surtout moins onéreuse que les bombes nettoyantes.

Notre action auprès de l’école fondamentale de Sho

Cette année, une nouvelle direction a été prise. En effet nous avons financé un puits à la demande des enseignants et des parents d’élèves : des classes ont été construites en 2008 par les Japonais, de très belles classes, certes, qui remplacent les deux classes en banco, sombres, tristes et de capacité insuffisante. Mais hélas, il n’y a pas d’eau dans le village et les enfants de l’école vont la chercher dans le Niger. La construction d’un puits se révélait urgente et nous avons choisi ce projet à la place de l’achat de livres.
D’autre part nous avons financé, comme c’était convenu, la clôture du jardin potager des écoliers par une haie de jujubier qui remplacera la haie en fil de fer barbelé (les produits du jardin potager sont vendus pour acheter des fournitures scolaires). 

Nous avons également financé une quarantaine d’arbres, qui seront plantés devant l’école. Ce sont des arbres fruitiers (manguiers, pomme-cannelle, jujubiers améliorés), des arbres d’ombrage comme l’arbre à étages, qui permettront ainsi aux enfants une consommation de fruits, voire un profit. Ces arbres et cette haie feront l’objet d’un atelier pédagogique puisque la pépinière se fera au sein du village ; les enfants suivront la croissance des plants et s’en occuperont, la plantation se fera à l’hivernage.

 

Le jardin d’enfants de Souban

Comme chaque année, nous avons apporté des fournitures et jeux éducatifs, du papier pour les dessins des enfants, des livres de bibliothèque.
Nous continuons à participer au projet de sensibilisation à l’hygiène dentaire en apportant brosses à dents et dentifrice.

 

Association Omba Obi

A Bandiagara, nous avons rendu visite à l’association « Omba Obi », créée par des femmes maliennes.

La présidente est un enseignante de l’école, dont l’objectif principal est de venir en aide aux jeunes filles et garçons qui n’ont pas les moyens de poursuivre leurs études après l’obtention du certificat de fin d’études du premier cycle de l’enseignement fondamental. Ces garçons et filles sont pris totalement en charge pendant les 9 mois d’étude des 3 années du second cycle. L’association offre nourriture (3 repas par jour) des matelas, des vêtements, des produits d’hygiène corporelle. Pour ce faire cette association demande à chacun (associations ou touristes qui, par hasard, comme nous, croisent leur chemin) de contribuer, par un sac de riz (33000F CFA), de mil, des matelas, etc. contact: aminataouologuem@yahoo.fr

L’hôpital de Koulikoro

Lors de chaque mission nous appuyons l’hôpital de Koulikoro Notre personne ressource est le chirurgien dentiste, Monsieur Baba Diallo qui nous demande d lui apporter des antalgiques, surtout, des gants, compresses, C’est ce médecin qui est à l’initiative de la prévention des caries dentaires. Il a besoin aussi d’un fauteuil pour son cabinet dentaire car les deux fauteuils dont il disposait, envoyés par un partenaire étranger, sont très très vieux et ne sont plus du tout utilisables. Si vous avez une idée !

Nous vous rappelons l’organisation de notre forum, au cours de deux journées, les 23 et 24 mai 2008, à la maison de quartier de Fontaine d’ouche. Nous recevrons les établissements scolaires bourguignons qui animent des actions d’éducation au développement et de solidarité internationale en direction du Mali en particulier et de l’Afrique de l’ouest en général. Des tables rondes seront organisées sur des thèmes d’actualité. Nous vous ferons parvenir des tracts et affichettes. Nous espérons que vous viendrez nous voir et nous encourager.

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Réagir


CAPTCHA